Pascal Chabot | Pascal Chabot : films
Un film, c’est d’abord un réalisateur, c’est-à-dire une volonté, une sensibilité et un regard. Après viennent les rencontres, les discussions, les tentatives de nourrir l’image de quelques idées qui lui semblent sous-jacente. Mais comme tout le cinéma de François Lagarde en témoigne, l’essentiel est de porter le visible et la parole à leur point de fusion, là où l’image ne ment plus.
Pascal Chabot, philosphie, burn-out, burn out, l'âge de transition
16325
page,page-id-16325,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-6.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Films

Simondon du désert (Hors-Œil Editions, 2012)

Simondon-du-desert

Réalisé par le cinéaste François Lagarde, le film au format singulier (125 minutes) explore visuellement les conditions d’émergence de la pensée de Simondon, en révélant la beauté et la force de certains paysages, machines et outils qui ont pu le nourrir.

 

Comme personne, Simondon apparaît seul, fragile, toujours au bord de la rupture, mais aussi attachant et intègre. De lui, nous avons peu d’images, mais de sa pensée, existent des « lieux-moments » qui sont la pointe visible de sa philosophie. De Lecce à Brest, du CERN de Genève aux Grottes préhistoriques du Maz d’Azil, du Collège de France aux moulins des Flandres, des penseurs racontent comment leur parcours a été transformé par leur rencontre de Simondon. Vies et théories se nouent pour dire la singularité d’une démarche.

 

Les entretiens menés par Pascal Chabot font intervenir des spécialistes de l’œuvre de Simondon, qui montrent l’intérêt de sa pensée, parmi lesquels Anne Fagot-Largeault, Giovanni Carrozzini, Jean-Hugues Barthémély, Jean Clottes, Gilbert Hottois, Arne De Boever et Dominique Lecourt.

Burning Out. Dans le ventre de l’hôpital (réalisateur Jérôme le Maire)

affiche_burning_out_basse_def

Documentaire réalisé par Jérôme le Maire et écrit par Pascal Chabot et Jérôme le Maire.

L’action se passe au premier étage de l’Hôpital Saint-Louis, en plein cœur de Paris. A ce niveau, le bloc opératoire regroupant les activités chirurgicales fonctionne à la chaine : 14 salles en ligne ayant pour objectif de pratiquer chacune quotidiennement huit à dix interventions.
L’organisation du travail, bien qu’extrêmement sophistiquée, est devenue pathogène. Le personnel paramédical et médical courbe l’échine. Stress chronique, burn-out, et risques psychosociaux gangrènent l’hôpital. Chirurgiens, anesthésistes, infirmiers et aides- soignants, mais aussi cadres, gestionnaires, et directeurs sont pris dans une course effrénée qui semble sans fin.
Consciente de ce problème, l’administration a commandé un audit sur l’organisation du travail afin de tenter de désamorcer le début d’incendie. L’objectif de ce film est de plonger au cœur du travail et de ses excès, quand il y a surchauffe et que l’embrasement menace. Il veut comprendre l’incendie contemporain qui affecte l’hôpital, ce miroir trouble de notre société.

Production : AT Prod,  Zadig, Arte, RTBF, RTS

Site : http://www.burning-out-film.com