Philosophe

Bio

B

Pascal est philosophe et enseigne à l’Institut des hautes études des communications sociales (IHECS – Bruxelles).

Pascal Chabot photographié par Hannah Assouline
Pascal Chabot (photo : Hannah Assouline)

Aspirant puis Chargé de Recherche au Fonds national de la recherche scientifique (FNRS 1997-2004), ses recherches sont centrées sur la philosophie contemporaine, avec comme question centrale : comment vivre dignement dans une époque excessive et fabuleuse ?

Ses concepts-clés sont : antirapport, burn-out, chatbot, délais, hypertemps, merdique, progrès subtil et progrès utile, qualité de vie, qualitarisme, saveur d’exister, soi, ultraforces…

Il publie La philosophie de Simondon (Vrin, 2003), Après le progrès (PUF, 2008 – collection Travaux Pratiques), ainsi que Les sept stades de la philosophie (PUF, 2011 – Perspectives critiques) où il montre que la philosophie poursuit des fonctions qui traversent son histoire et nourrissent ses désirs : élucider, libérer, se connaître, transmettre, prospecter, transformer et réjouir.

En 2013, il publie aux PUF l’essai Global burn-out et, en 2015, L’âge des transitions. En 2016 paraît ChatBot le robot, drame philosophique consacré à nos rapports avec les “intelligences artificielles”. Que se passerait-il si on “apprenait” la philosophie à un robot?

En septembre 2017 paraît aux PUF Exister, résister. Ce qui dépend de nous, un essai sur le système, les ultraforces et le soi. Comment penser la convergence entre les nombreux visages de nous-même?

En 2018, il publie L’homme qui voulait acheter le language (PUF); adapté pour la scène la même année et interprété par Hélène Couvert et Patrick Brüll.

En 2019 paraît le Traité des libres qualités, ouvrage de fond dans lequel il cherche à montrer que la qualité est l’enjeu du siècle, et à fonder un « qualitarisme » : conception philosophique selon laquelle la qualité de vie, entendue dans un sens élargi, est le la notion centrale à défendre contre le « merdique ».

Avoir le temps. Essai de chronosophie paraît en février 2021. Le titre est clair, c’est tout un programme…

Il réalise un film sur Gilbert Simondon avec l’admirable cinéaste François Lagarde : Simondon du désert (Hors-Œil éditions).

Il co-écrit aussi un film sur le burn-out avec le réalisateur Jérôme le Maire : Burning-out. Dans le ventre de l’hôpital, (AT Prod, avec ARTE, RTBF et RTS). Primé dans de nombreux festivals, le film est salué par les personnels soignants comme un outil d’éclairage de ce qu’est aujourd’hui travailler à soigner les humains.

Il a aussi évolué dans le monde de la danse contemporaine, comme conseiller artistique de la chorégraphe Michèle Noiret, artiste associée au Théâtre national de Belgique, avec qui il a participé au processus de création des spectacles Chambre blanche (2006), Les Arpenteurs (2007), De deux points de vue (2007), Demain (2009), Minutes opportunes (2010).

Marié, il a deux enfants.

Philosophe